C’est la raison pour laquelle nous dépensons des centaines et même des milliers d’euros chaque année pour tenter de retrouver la texture, l’éclat et l’élasticité de la peau de notre jeunesse. Que nous utilisions les produits de soins de la peau les plus récents et les plus avancés, ou que nous allions chez un esthéticien agréé pour un peeling facial ou chimique, une peau jeune et élastique est reconnue comme une preuve de bonne santé et de vigueur.

Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que même si la peau de bébé a le même nombre de couches que la peau adulte, chaque couche de la peau d’un bébé est considérablement plus mince – environ un cinquième de l’épaisseur de la peau adulte – et pas aussi résiliente que vous auriez pu le penser. Et parce que la peau de votre enfant change constamment, soyez prêt à chaque étape de son développement – du nouveau-né à l’adolescent – pour déterminer le régime cutané qui convient à votre enfant. Voici quelques conseils pour s’assurer que votre enfant conserve la peau enviable que vous espérez réaliser vous-même.
Peau de bébé et de tout-petit

Peau sèche. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi la lotion pour bébé et l’huile pour bébé font partie de chaque sac cadeau offert aux nouveaux parents ? C’est parce que la peau de bébé est sujette au dessèchement et nécessite une hydratation constante. Une façon de garder la peau de bébé hydratée est d’appliquer des lotions douces et de l’huile pour bébé, en particulier sur les zones qui ont tendance à se dessécher rapidement, comme le cuir chevelu, les coudes et les genoux. Bonus ! Masser régulièrement votre bébé vous aide à créer des liens tout en stimulant ses sens et en encourageant son développement heureux et sain. Envisagez d’utiliser des techniques de massage thérapeutique lorsque vous appliquez des crèmes hydratantes sur la peau de bébé.

Influences extérieures. La peau des bébés et des tout-petits est moins résistante que celle des adultes et particulièrement sensible aux influences chimiques, physiques et microbiennes. Cela signifie que toute substance qui entre en contact avec la peau de bébé sera absorbée plus facilement et pénétrera plus rapidement dans les couches plus profondes de la peau. Soyez prudent avec les produits chimiques, les nettoyants, les savons et les lotions avec lesquels votre enfant pourrait entrer en contact. Gardez les produits chimiques sous clé et lisez les étiquettes avant d’appliquer quelque chose de nouveau sur la peau de votre enfant. Lavez les vêtements et le linge dans un détergent doux et soyez à l’affût de toute réaction allergique.

Protection solaire. La peau de bébé est plus sensible aux rayons UV que la peau adulte. Utilisez des vêtements de protection et des moustiquaires (comme un auvent sur votre poussette et des teintes sur les vitres de votre voiture) pour éloigner les rayons nocifs du bébé. En fait, il est préférable de ne pas exposer bébé au soleil jusqu’à ce que votre pédiatre ou votre dermatologue recommande une exposition au soleil, et lorsqu’ils le font, assurez-vous d’appliquer un écran solaire approprié avec un facteur de protection solaire élevé.

C’est l’heure du bain. Utilisez des nettoyants doux sans déodorants, sans parfum ou alcalins, qui peuvent être agressifs pour la peau. L’eau chaude et les bains longs enlèvent les lipides de la peau. Réduisez le temps passé dans la baignoire et utilisez de l’eau chaude plutôt que de l’eau chaude.

La peau de votre enfant pendant la puberté

L’activité des glandes sébacées n’augmente pas avant les changements hormonaux de la puberté, qui se produisent vers l’âge de 12 ans. Ces changements hormonaux entraînent également des différences entre la structure et le comportement de la peau des garçons et des filles qui, jusqu’alors, était la même.

Lorsque la puberté frappe, votre adolescent peut remarquer de nombreux changements concernant sa peau, depuis l’apparition du duvet de pêche jusqu’aux points noirs et aux boutons. Assurez-vous de prendre au sérieux les préoccupations de votre enfant en l’aidant à apprendre à se raser correctement et en lui offrant d’aller chez le dermatologue pour s’assurer que son régime de soins de la peau lui convient.

Quand consulter un dermatologue ?

Votre enfant peut souffrir d’un certain nombre d’affections cutanées pendant son enfance. Que l’affection soit temporaire – comme une éruption cutanée ou une verrue – ou chronique, un dermatologue peut fournir le diagnostic et le traitement appropriés.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE