Quoi de mieux qu’un exercice de musculation simple et efficace ! Dans la lignée de nos présentations des exercices musculaires permettant de travailler les muscles trapèzes, cet article se veut un exposé des différents aspects techniques et pratiques de l’exercice dit du haussement des épaules en rotation. Il s’agit dans ce qui suit de tenter de répondre aux différentes questions que se posent nos pratiquants à propos d’un entraînement efficace et sans contraintes physiques. Nous allons donc exposer les différentes parties musculaires sollicitées par l’exercice, et ce, à partir de la position et de l’exécution les plus appropriées. Le tout appuyé par les conseils et avis de notre équipe d’experts et d’une vidéo illustrative de l’entraînement.

Muscles ciblés

Le haussement des épaules en rotation est un exercice de musculation qui concerne principalement le développement des muscles trapèzes. Néanmoins, toute la partie musculaire de l’épaule peut être également sollicitée, mais de manière secondaire.

Visiblement la simplicité de cet exercice s’étend jusqu’au matériel nécessaire. En effet, il suffit de la présence de deux haltères pour le réaliser. Toutefois, pour ce qui de la position la plus indiquée du pratiquant, les choses deviennent plus rigoureuses, notamment en ce qu’elle exige une certaine maîtrise technique. Ainsi, dans sa version la plus idéale, conçue par les professionnels de la musculation, l’exécutant doit se tenir debout, les jambes écartées à la largeur des épaules et les genoux légèrement fléchis pour soutenir les lombaires. La tête, le dos et le buste doivent quant à eux être bien droits et immobile durant toute la réalisation de l’exercice. Pour que tout soit prêt pour l’entame de la séance, il va falloir que les haltères soient tenus chacun dans une main en prise neutre, en ayant les bras tendus et les coudes légèrement fléchis le long du corps vers le bas. Telle est la position de départ de l’exécutant. Après s’être assuré de la stabilité de son corps, il ne resterait alors au pratiquant qu’à commencer la réalisation du mouvement exécutif de l’exercice. Ce dernier consiste en fait à hausser les épaules, en effectuant dans un premier temps une rotation vers l’arrière ; puis vers l’avant, en redescendant les épaules à leur position de départ à la fin de chaque répétition de ce mouvement pour enchaîner avec une autre. La respiration ne doit pas être en reste. En effet, elle est considérée comme un élément important dans tout exercice musculaire. Ainsi, il faut inspirer en position de départ et expirer avec chaque mouvement du haussement des épaules. Concernant l’intensité du travail, il est conseillé d’en réaliser 3 séries de 15 à 20 répétitions, en marquant une pause d’environ 1min à la fin de chaque série.

LAISSER UN COMMENTAIRE