Un allergène est une substance par ailleurs inoffensive qui provoque une réaction allergique. La rhinite allergique, ou rhume des foins, est une réaction allergique à des allergènes spécifiques. Le pollen est l’allergène le plus courant dans la rhinite allergique saisonnière. Ce sont des symptômes d’allergie qui se produisent avec le changement de saison.

Pollen

Les plantes se reproduisent par dissémination de grains microscopiques: le pollen. Selon les espèces, cette dissémination s’effectue par l’intermédiaire des abeilles ou bien du vent. C’est le pollen transporté par le vent qui est en cause dans les allergies. La concentration de pollen dans l’air varie selon les saisons avec un pic au printemps.

Acariens

Les acariens sont de minuscules arthropodes qu’il est impossible de voir à l’œil nu. Ils prolifèrent dans les matelas, les couvertures, les jouets en peluche et les tapis. Leurs déjections, qui se concentrent dans la poussière des meubles ou des tentures sont une cause fréquente de rhinites allergiques dans les maisons.

Moisissures

Les moisissures se développent dans les endroits humides, comme les salles de bain, les caves, les réfrigérateurs ou la terre des plantes d’appartement. Elles se reproduisent en émettant dans l’air des grains microscopiques appelés spores. Lorsqu’elles sont inhalées, les spores peuvent provoquer une réaction allergique.

Animaux de compagnie

Chats, chiens, oiseaux, chevaux, lapins et autres animaux domestique sont une cause fréquente de rhinites allergiques. Les pellicules, la salive laissée sur le poil lorsque l’animal fait sa toilette, l’urine des bacs à litière et des cages ainsi que les plumes d’oiseau sont autant d’agents allergiques potentiels.

LAISSER UN COMMENTAIRE